Formation professionnelle en Europe : qui sont les meilleurs élèves ?

Outil européen de la formation professionnelle, le CEDEFOP contribue à la définition et à la mise en œuvre de la politique européenne en matière de formation. Objectif : soutenir la formation professionnelle pour, à terme, réduire le chômage, répondre aux besoins du marché du travail en terme de qualification de la main d’œuvre, et soutenir l’insertion des jeunes dans l’emploi.

Le modèle suisse de la formation au niveau mondial n’est plus à prouver : le pays est, pour beaucoup, un exemple en terme d’éducation et de formation, notamment de par son système dual où l’alternance joue un rôle clé. Ce qui se traduit par une forte adéquation entre l’offre de formation et les besoins du marché du travail.  

La Suisse se démarque d’ailleurs largement par rapport aux pays européens en matière d’alternance : aujourd’hui près de 9 étudiants sur 10 suivent un programme en alternance.

Résultat : un taux de chômage au plus bas et un nombre de diplômés du supérieur qui dépasse largement la moyenne européenne. 

Source : voir l'étude orginale du CEDEFOP