Notre actualité
02 February 2016

Val Informatique devient Val Software et s’internationalise

Dans le cadre de son développement à l’international et pour correspondre davantage à l’activité du groupe, axé sur le développement de logiciels de gestion de la formation, Val Informatique change de nom et devient Val Software. 

 
 
2016, la concrétisation de plusieurs projets 
L’année 2016 est une année marquante pour l’entreprise toulousaine. Outre la célébration de ses 30 ans d’existence, le changement de nom et l’agrandissement de son établissement parisien, Val Software amorce un virage important dans la croissance du groupe, en se déployant à l’international.
 
« Actuellement, nous développons plusieurs projets en Europe. Nous en avons deux en Suisse avec le CEFNA (Centre Neuchâtelois de Formation pour les Adultes) à Neuchâtel et le CPI (Centre de Perfectionnement Interprofessionnel) à Fribourg. Nous démarrons aussi plusieurs activités en Belgique à travers un réseau multi-établissements en Wallonie. Nous sommes également en négociation avec plusieurs autres organismes de formation Belges. Notre approche étant construite et stratégique, nous avons fait le choix d’avoir des bureaux sur place.
Tous ces organismes nous ont spontanément sollicité et confirmé l’apport de valeur ajouté de notre offre : notre connaissance pointue du métier de la formation et la qualité des solutions que nous proposons » a déclaré Alain Rabary Directeur Général de Val Software.
 
 
Un déploiement international stratégique
La stratégie internationale de l’entreprise toulousaine a été mûrement réfléchie. Avant d’investir à l’étranger, Val Software a réalisé des études de marchés poussées, révélant que pour les pays dits « sociaux-démocrates » ou dit « libéraux », la problématique de formation des chômeurs, d’actualisation des compétences des salariés est très présente. Avec des approches souvent plus avancées, notamment dans les pays « poly-formateurs ».
 
« Après quelques mois de recherches et de discussions, nous avons remarqué que notre offre apportait aux organismes de formation de ces deux pays une vraie proposition de valeur. Cela s’est d’ailleurs confirmé via nos tests marchés et la rapidité avec laquelle nous développions nos cycles de ventes. » a ajouté Alain Rabary.
 
Cette démarche analytique a conforté Val Software dans l’idée qu’il était temps de commencer à exporter leur savoir-faire. Avec l’appui de la région Midi-Pyrénées, ils ont donc décidé d’accélérer leur processus de développement à l’international en commençant par la Suisse et la Belgique.
 
Les marchés belges et suisses ne sont que la première étape d’internationalisation du groupe. D’autres pays seront bientôt investis par l’entreprise toulousaine et de nouveaux contrats devraient être signés d’ici la fin de l’année.   
 
Latest tweets